Des vacances malgré les congés?

Des vacances malgré les congés?

Je désire une offre d'assurance maladie collective sans engagement de ma part

  • Format de date :JJ . MM . AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

9.10.2019 – Après l’achèvement d’une relation d’emploi de retraite partielle dans le modèle par blocs, aucune indemnité de congé n’est accordée pour la phase dite « d’exemption ». Le Tribunal fédéral du travail a rendu cette décision par un arrêt du 24 septembre 2019 (9 AZR 481/18).

Un homme qui était employé par son employeur dans le cadre d’une relation de travail à temps plein avait été poursuivi en justice. À partir de décembre 2014, la relation de travail s’est poursuivie en retraite partielle, notamment avec la moitié des heures de travail précédentes.

Droit aux vacances pour la phase d’exemption?

Dans le cadre du modèle de bloc convenu, la demanderesse était obligée d’effectuer des travaux jusqu’au 31 mars 2016 et était ensuite libérée du travail jusqu’au 31 juillet 2017. Au cours de la relation de travail à temps partiel, l’employé a reçu un salaire calculé sur la base des heures de travail précédentes, majoré de ce que l’on appelle des cotisations complémentaires.

En vacances, son employeur lui a accordé huit jours en 2016. Les vacances qu’il a passées entre le 31 mars 2016 et son départ de l’entreprise lui ont toutefois été refusées. L’employé a considéré que c’était illégal. À son avis, il avait droit à un droit à un jour de congé déductible pour la phase d’exemption.

Défaite au tribunal

L’homme s’est donc adressé au tribunal contre son employeur. Là, il a subi la défaite dans tous les cas.

De l’avis des juges, un employé en phase de libération d’une relation de travail à la retraite partielle n’a pas droit à un congé statutaire pour prendre un congé en raison de l’absence de tâches. La phase d’exemption doit plutôt commencer par « zéro » jour ouvrable.

Pas d’égalité avec les autres travailleurs

Si le passage de la phase d’activité à la phase d’exemption a lieu au cours d’une année civile, le droit au congé doit être calculé en fonction du nombre de jours avec obligation de travail.

Car dans le cas d’un système de retraite partielle dans le modèle par blocs, les travailleurs en phase d’exemption ne sont pas sur le même pied, ni sur le fondement de dispositions légales, ni en conformité avec le droit de l’UE, de la même manière que les travailleurs ayant effectivement travaillé pendant cette période.