Le nouveau responsable CSS réclame de meilleurs tests pour l’assurance de base

Le nouveau responsable CSS réclame de meilleurs tests pour l’assurance de base

Je désire une offre d'assurance maladie collective sans engagement de ma part

  • Format de date :JJ . MM . AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Aujourd’hui, la loi stipule que les prestations doivent être efficaces, rapides et rentables pour être remboursées, a déclaré Colatrella lors d’un entretien avec la SonntagsZeitung. « Mais un véritable examen des services et des prix n’a pas lieu aujourd’hui », a-t-elle déclaré. Il n’y avait pas d’examen « qui serait économiquement viable ». Il y avait un manque de tests scientifiques.

C’est pourquoi elle demande: « Nous voulons que la Suisse effectue des tests scientifiques d’efficacité pour toutes les prestations versées par l’assurance de base. » Elle accueille très favorablement les premiers pas du Conseil fédéral. « Plus le temps passe, plus nous sommes facturés. »

Droit de veto au prix des médicaments

Elle critique également le fait que les produits pharmaceutiques et les assureurs maladie ont aujourd’hui à faire face à une « inégalité du prix du médicament ». « Les fabricants de produits pharmaceutiques peuvent porter plainte s’ils ne sont pas d’accord avec le prix. » Toutefois, les assureurs n’auraient pas de droit de veto si un médicament non rentable de leur point de vue figurait sur la liste des assurances de base.

Colatrella demande donc un droit de veto des assureurs lors de la fixation du prix des médicaments. Ils espèrent « une réduction importante des coûts », a-t-elle déclaré. Elle voulait faire respecter le problème avec les partenaires de l’alliance sur le plan politique. En outre, le gouvernement fédéral devrait, de son point de vue, examiner les prix des médicaments chaque année, et pas seulement tous les trois ans, comme il le fait aujourd’hui.

Colatrella prendra la direction du groupe CSS début septembre. Elle remplace Georg Portmann, qui prendra sa retraite après 30 ans à des postes de direction pour le CSS. Colatrella travaille pour CSS depuis 1999. Aujourd’hui, elle est adjointe à Portmann.