Les gains en capital renforcent la prévoyance professionnelle chez Swiss Life

Les gains en capital renforcent la prévoyance professionnelle chez Swiss Life

Je désire une offre d'assurance maladie collective sans engagement de ma part

  • Format de date :JJ . MM . AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Chez Swiss Life, les revenus de placements dans l’activité du deuxième pilier ont augmenté de 2,2% à 2,1 milliards de CHF, en valeur nette. Bien que le rendement ait chuté de 0,1 point de pourcentage à 3,4%, ce résultat est une bonne performance compte tenu des taux minimaux mondiaux.

Même les concurrents ne viennent pas à de telles valeurs. Chez Axa Winterthur, le rendement net des investissements sur les valeurs comptables était d’environ 3,2% au cours de l’exercice écoulé. Helvetia Suisse n’a atteint que 2,3%.

Moins de frais administratifs

Visiblement satisfait, Hans-Jakob Stahel, responsable de la responsabilité d’entreprise, a également exprimé sa satisfaction pour l’orientation médiatique donnée lundi à Zurich. Outre les bons résultats des investissements, il a augmenté la croissance des recettes de primes de 6% à 8,7 milliards de francs suisses et la réduction des coûts administratifs de 3,3% à environ 200 millions de francs suisses.

Swiss Life a expliqué qu’en 2015, par exemple, la société avait profité d’investissements plus importants, d’un portefeuille immobilier très rentable et d’un accroissement des prêts hypothécaires. Selon Stahel, les intérêts négatifs n’ont pas été payés à la société.

Bénéfices clients

Dans l’entreprise, soumise au soi-disant quota minimum, les assurés ont reçu 92,9% de toutes les composantes du revenu, soit une augmentation de 0,3 point par rapport à l’année précédente. Swiss Life se distingue donc du marché par ce chiffre clé. En 2015, Axa Winterthur n’a affecté « que » 91% des cas et Helvetia « seulement » 90,5% de tous les revenus liés à l’épargne, aux risques et aux coûts. Le minimum légal est de 90%.

Le bénéfice d’exploitation des actionnaires de Swiss Life destiné à compenser le capital porteur de risque a diminué d’environ 3% à 199 millions de francs. Stahel a parlé de l’orientation médiatique qui, comme par le passé, correspond à un rendement modéré des capitaux propres compris entre 3 et 5%.